Les coiffes du Pays de Saint-Brieuc 1

Pour compléter la journée d’étude, voici quelques documents sur les coiffes du Pays de Saint-Brieuc.

Il existe trois grandes modes des coiffes à grandes ailes :

  • celle de Saint-Brieuc, où la coiffe est appelée « surdos ».
  • celle de Quintin et Plaintel, appelée « ailes de pigeon », variante évoluée de celle de Saint-Brieuc.
  • celle de Pléneuf, appelée « dalet », autre variante évoluée de celle de Saint-Brieuc.

A ces modes de la coiffe à grandes ailes, il faut ajouter celles des bonnets, coiffures plutôt citadines et qui ont supplanté, au moins en partie, les coiffes à grandes ailes en pays de Saint-Brieuc et de Plaintel. On distingue ainsi :

  • le bonnet de Saint-Brieuc
  • le bonnet de Châtelaudren
  • le bonnet de Quintin

Hors du Pays de Saint-Brieuc, on trouve des bonnets apparentés à Guingamp, Paimpol, Dinan.

On trouve enfin une coiffe de semaine, pour le travail, dite « morlisienne » (ou « morlaisienne »), qui ressemble en fait à une coiffe dont on aurait coupé les grandes ailes. On la trouve à Quintin, Saint-Julien, Plaine-Haute, Châtelaudren.

la coiffe de Saint-Brieuc dite « surdos »

la coiffe de Plaintel, Quintin

la coiffe de Pléneuf

le bonnet de Saint-Brieuc

le bonnet de Quintin

le bonnet de Châtelaudren

la « morlisienne »

Vincent ROUSSEL

Les commentaires sont fermés.